Consulte plus de 5008 rapports de stage en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

Partager
Facebook
Linkedin

Comment rechercher son stage ? La bonne méthode

Passage obligé pour une grande partie des étudiants, le stage est une étape décisive. Ce, aussi bien pour l'obtention du diplôme ou la validation d'une année que pour cibler et construire son avenir professionnel...Mais si les camarades autour de nous trouvent parfois via un contact ou un proche, il est souvent nécessaire de dénicher la perle par ses propres moyens. On vous décrypte la méthode la plus efficiente pour chercher et trouver un stage en entreprise.

Etudiants sans stage

CV et lettre de motivation : des bases souvent négligées

Ce sont les outils les plus importants quand on est en recherche d'un stage ou d'un emploi. Ils sont forcément consultés par les recruteurs donc ils se doivent d'être à la fois irréprochables - sans fautes d'orthographes, sans données erronées, avec une mise en page lisible et agréable - et surtout attirer l'attention sur votre profil.

Adaptez votre CV au poste et aux entreprises que vous sollicitez, en sélectionnant parmi vos expériences professionnelles celles qui correspondent le mieux, en décrivant les missions de la manière la plus attrayante. Un CV ne doit pas forcément être exhaustif...

Pour la lettre de motivation, veillez à ce qu'elle soit structurée en présentant d'abord votre parcours puis les qualités que vous pensez avoir pour ce poste précis, enfin les formules de motivation et de politesse.


Répondre à une offre : vraiment efficace ?

En période de recherche, le premier réflexe est de consulter les offres de recrutement de stagiaires publiées par les entreprises sur les différents sites. Bien entendu il est tout à fait probable de trouver un stage par ce biais, heureusement ! Mais une annonce publiée est lisible par tous, comme vous : elle va donc recevoir beaucoup de candidatures.

C'est ce qui explique notamment qu'en France, on estime que seulement un tiers des salariés ont obtenu leur emploi en répondant à une annonce, 70% du reste ayant opté pour d'autres méthodes que nous allons aussi vous présenter.


Bien cibler et ne pas se brader

Dans le cas où vous répondez à une offre ou que vous êtes en contact avec un recruteur par un autre biais, prenez bien garde à ce que le stage soit en accord avec vos nécessités pédagogiques. Soyez vigilants sur les missions proposées et leur correspondance avec vos diplômes, sans oublier avec vos envies aussi. Il faut donc être attentif au secteur d'activité de l'entreprise, sa taille, et à votre futur poste.

Ne négligez pas non plus de garder un oeil sur les conditions de travail dans le cadre de la loi : indemnisation, horaires etc Un stagiaire n'est pas un escale mais un collaborateur à part entière.


Candidature spontanée, réseau : plus successful qu'on ne le pense !

Repensez au chiffre présenté plus haut : 30% des emplois en France ont été trouvés grâce à une annonce. C'est donc que pour la grande majorité des salariés français, les méthodes parallèles ont été efficaces.

La candidature spontanée est l'une de ces deux méthodes. Identifiez une série d'entreprises dans le domaine d'activité qui vous intéresse et dans les caractéristiques (âge, santé financière, nombre d'employés, internationale ou pas...) dont vous avez besoin/ou sur lequel vous souhaitez travailler, puis contactez-les. Par téléphone dans un premier temps et par courriel faute de mieux. C'est important de passer par une prospection téléphonique, car les mails se perdent souvent et sont loin d'être tous lus par les responsables ou chargés de recrutement...

La seconde méthode est évidemment la cooptation, de manière générale l'utilisation du réseau. Faites le tour de votre famille, de vos amis, de vos camarades de classe, tout comme celui de vos cercles de connaissances sur les réseaux sociaux (Linkedin en tête pour ce qui est de la recherche d'emploi ou de stage). Être recommandé par quelqu'un est un avantage qui ne fait pas tout, mais qui est certain sur votre candidature.