Rapport de stage en exploitation agricole : étude d'une exploitation de grandes cultures en Haute-Garonne

Rapport de stage en exploitation agricole : étude d'une exploitation de grandes cultures en Haute-Garonne

Résumé du document

Dans le cadre du module Connaissance et Analyse des Exploitations Agricoles, un stage de deux semaines a été réalisé dans l'exploitation de notre choix en France. Mon choix s'est donc porté sur une exploitation de Haute-Garonne ; en effet résidant à Toulouse depuis de nombreuses années, j'ai choisi de découvrir le milieu agricole de mon département plutôt que de m'intéresser à une autre région. Cela me permettait aussi de pouvoir rentrer chez moi le soir, puisque mon maître de stage n'avait pas la possibilité de m'héberger.

Au travers de ces deux semaines j'ai donc découvert l'EARL De Bérail à Lavernose-Lacasse au Sud-ouest de Toulouse ; exploitation cultivant les céréales (à l'exception du riz), les légumineuses et les graines oléagineuses ; et ce grâce à mon maître de stage Christophe Briaut et à sa compagne Sabine Bretos. Cette première approche m'a permis d'observer, mais aussi de participer aux différentes tâches que le travail agricole implique. En effet cette première période de stage correspondait à une période de travail intensif pour les exploitations céréalières : récolte du maïs, préparation du sol et semis du blé.

Avant de présenter cette exploitation dans sa globalité, il me parait important dans un premier temps d'insister sur les contextes géographique et économique dans lesquels elle se trouve. Cette première partie, où l'on va s'intéresser au département de la Haute-Garonne puis à la petite région agricole concernant l'exploitation et enfin à la commune de Lavernose-Lacasse, va nous permettre de cibler l'environnement économique de l'exploitation, et donc de mieux comprendre plus tard les différentes décisions que l'exploitant a pu prendre en fonction de cet environnement. Nous pourrons ensuite présenter l'EARL De Bérail et finalement discuter des objectifs et finalités que désire atteindre l'exploitant (...)

Sommaire

Introduction

I) Un environnement en accord avec l'agriculture

A. La Haute-Garonne ; un département dynamique sur le plan agricole
1. Population agricole de la Haute-Garonne
2. Les productions agricoles de la Haute-Garonne
3. La Haute-Garonne dans l'Europe
B. Les Vallées ; une petite région agricole importante en Haute-Garonne
1. Les différentes cultures
2. Le climat ; un atout mais parfois un inconvénient
3. Le sol
C. Lavernose-Lacasse, une commune rurale dynamique
D. Un environnement propice à l'agriculture au niveau de l'EARL de Bérail
1. Le climat
2. Le relief
3. Le paysage
4. Les sous-sols
5. Le sol
E. Bilan

II) Présentation de l'exploitation

A. Historique de l'exploitation actuelle
B. Les outils de production
1. Les bâtiments
2. Le foncier
3. Le matériel ; choix de passer de la propriété à la communauté
C. Les différentes cultures sur l'exploitation
D. L'organisation du travail
E. Relations avec l'extérieur
1. Relations avec le voisinage
2. Relations avec les organismes économiques d'amont et d'aval, et les différents services pour agriculteurs

III) Mon premier bilan sur l'exploitation

A. Objectifs et finalités
B. Premières remarques

Conclusion
Bibliographie
Annexes

Informations sur ce rapport de stage

  • Nombre de pages : 36 pages
  • Publié le : 08/02/2011
  • Langue : français
  • Consulté : 12 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Ceci peut s'expliquer par le climat ; en effet en Haute-Garonne on peut cultiver assez bien des cultures d'été (maïs par exemple) puis des cultures d'hiver (blé par exemple), d'où le choix des exploitants d'avoir des rotations allant dans ce sens. (Source : http://www.agriculture31.com ; L'Agriculture d'ici, Cultiver. Date de consultation : 21/11/2009) viticulteurs bénéficient de la seule AOC du département : les Côtes du Frontonnais. La culture fruitière est aussi bien présente sur les terrasses du Frontonnais et s'étend sur presque 300 ha. (Figure 4 La Haute-Garonne dans l'Europe : La Haute-Garonne est un département producteur de matières premières. Ainsi les grandes cultures servent avant tout à l'alimentation humaine et animale, et peu au non alimentaire (semences, biocarburants . [...]


[...] Pour ce qui est des services, Christophe et Sabine utilisent la Chambre d'Agriculture pour rester au courant des informations mais aussi les assurances, la banque . Tout cela est facilité par la proximité de tous les services avec Muret et Toulouse très accessibles par l'autoroute. Cependant Christophe regrette qu'il n'y ait pas une antenne d'écologistes près de Lavernose-Lacasse, car il serait intéressé par l'implantation d'insectes prédateurs de la pyrale du maïs mais aussi par des réponses à ses questions concernant l'utilisation de désherbants et autres produits phytosanitaires. [...]


[...] Le fait qu'il y ait autant de matériel résulte surtout de la fusion de l'exploitation de Christophe avec celle de Sabine lors de la création de l'EARL. Il est vrai que, Christophe étant seul à travailler sur l'exploitation désormais, il y a plus de tracteurs que Tableau 1 : Récapitulatif des différentes cultures sur l'exploitation, et de leur répartition. (Sources : déclaration des surfaces pour l'année 2009, Document administratif de Sabine Bretos) de personnes pour les utiliser. Cependant, Christophe préfère en garder un certain nombre afin d'être en sécurité si une de ces machines tombe en panne durant une période où un travail serait nécessaire. [...]


[...] En échange de ce prêt, il aide son beau-père sur l'exploitation de ce dernier. En parallèle à tout cela, Christophe fait aussi des activités para-agricoles : transport de céréales pour la coopérative SICA ROUQUET LAVERNOSE, bricolage, paysagisme et entretien d'espaces verts. En 2002, Christophe prend des fermages (location à l'année, reconductibles tous les ans) et son foncier évolue de 45 ha à 70 ha. En 2003, Christophe achète un nouveau tracteur FIAT de 180 ch. En 2004, son foncier évolue à nouveau et passe de 70 ha à 129 ha ; acquisition d'une parcelle de 19 ha à Poucharramet le long du Touch (située à proximité de la ferme de l'ENSAT) et location de 40 ha de terres au père de Sabine via un bail (mais par arrangement au sein de la famille, Christophe a rendu ces 40 ha au bout de 2 ans). [...]


[...] Ces parcelles sont de plus à moins de 10min en tracteur de la coopérative agricole SICA ROUQUET LAVERNOSE. Les 19 ha restant sont ceux que Christophe a acquis à Poucharramet en 2004; ils sont beaucoup plus éloignés de la ferme (à environ 8,5 km) et nécessitent une voiture pilote. Cette parcelle est certes très éloignée, mais Christophe a voulu avoir des terres (des terreforts ici) plus fertiles que les boulbènes autour de chez lui. L'avantage cependant d'avoir ses parcelles à quelques minutes seulement de sa ferme et de la coopérative, est une très grande économie de temps mais aussi de carburant. [...]

Nos documents en illimité avec la liseuse !

Découvre nos formules d'abonnement

Rapport-de-stage.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Rapport-de-stage.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Privacy policy

ok