Grands carnivores de Croatie : étude et suivi des populations d'ours brun, de loup gris et de lynx boréal

Grands carnivores de Croatie : étude et suivi des populations d'ours brun, de loup gris et de lynx boréal

Résumé du document

Dans un contexte d'accroissement des activités anthropiques, la préservation des espèces sauvages est un sujet sensible à la fois pour les acteurs qui portent atteinte à leur quiétude et les organismes qui favorisent leur développement. La faculté vétérinaire de Zagreb est impliquée dans la gestion des populations de grands carnivores de Croatie à savoir l'ours brun d'Europe (Ursus arctos arctos), le loup gris (Canis lupus lupus) et le lynx boréal (Lynx lynx). Ces grands carnivores sont connus pour s'en prendre au bétail, largement implanté sur le territoire, et engager des interactions négatives avec les humains, menant à leur faible acceptation. Il est donc essentiel de redonner à ces espèces la place qui leur revient de droit en effectuant une sensibilisation de tous et en gérant au mieux la cohabitation nécessaire entre ces espèces et les Hommes (Chapron et al. 2014).

Sommaire

  1. Matériel et méthodes
  2. Missions pratiques
    1. Capture
    2. Radiotracking
    3. Dissection
  3. Missions théoriques
    1. Maintien de la base de données
    2. Système d'information géographique
  4. Résultats
    1. Capture
    2. Radiotracking
    3. Dissection
    4. Système d'information géographique
  5. Discussion

Informations sur ce rapport de stage

  • Nombre de pages : 14 pages
  • Publié le : 16/02/2019
  • Langue : français
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] La faculté vétérinaire de Zagreb est impliquée dans la gestion des populations de grands carnivores de Croatie à savoir l'ours brun d'Europe (Ursus arctos arctos), le loup gris (Canis lupus lupus) et le lynx boréal (Lynx lynx). Ces grands carnivores sont connus pour s'en prendre au bétail, largement implanté sur le territoire, et engager des interactions négatives avec les humains, menant à leur faible acceptation. Il est donc essentiel de redonner à ces espèces la place qui leur revient de droit en effectuant une sensibilisation de tous et en gérant au mieux la cohabitation nécessaire entre ces espèces et les Hommes (Chapron et al. [...]


[...] Avec une équipe de six personnes, un panel d'échantillon a été prélevé à des fins d'analyses. Des mesures ont été effectuées : masse de l'animal, taille du corps, des pattes, des griffes Un collier GPS Plus X équipé d'une balise VHF et de plusieurs capteurs d'activités ont été installés au cou de l'ours en prenant soin de le serrer assez pour éviter son retrait par l'ours, mais pas trop pour ne pas déranger sa respiration. Enfin, l'ours de 105 kg et d'environ 4 ans a été nommé Jojo (première de couverture). [...]


[...] Les pièges utilisés sont des collets qui permettent d'attraper l'ours au niveau de la patte (Figure 2). Ils sont disposés de manière à cacher l'ensemble du piège sauf le collet qui selon les membres de l'équipe est attractif pour l'ours, c'est-à-dire que ce dernier posera sa patte plus volontairement dans le collet plutôt qu'à côté. L'appât est disposé en hauteur dans un arbre afin de se prémunir de sa disparition par d'autres carnivores, le but étant de ne capturer que les ours. [...]


[...] Cette base de données organise le nombre d'attaques de loup par commune et le nombre de bêtes tuées. Il a donc été de rigueur d'utiliser une couche contenant l'ensemble des communes, cette fois-ci géoréférencées. Après avoir organisé le jeu de données, il a pu être importé dans le logiciel QGIS sur fond de carte de la Croatie, en utilisant l'outil de jointure de couches afin d'attribuer un géoréférencement à chaque commune du jeu de données concernant les attaques de loup. [...]


[...] Comme dit précédemment, un certain nombre de manipulations a dû être effectué pour parvenir à insérer correctement les localisations de chacune des données. Après la correction des données aberrantes, la rectification de certains noms de communes et l'attribution d'une localisation GPS à chacune d'elles lignes de données ont été compilées dans la carte sur 674 initiales. L'origine de ce biais est la similarité du nom de villages géographiquement différents, ceux-ci se trouvant dans la zone de présence certaine du loup, rendant impossible de savoir dans lequel de ces villages homographes ces attaques ont eu lieu. [...]

Nos documents en illimité avec la liseuse !

Découvre nos formules d'abonnement

Rapport-de-stage.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Rapport-de-stage.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Privacy policy

ok