Rapport de stage SOPA (stage d'observation et de pratique accompagnée) - Les risques liés aux phénomènes volcaniques

Rapport de stage SOPA (stage d'observation et de pratique accompagnée) - Les risques liés aux phénomènes volcaniques

Résumé du document

Je suis intervenu dans l'école élémentaire Louise Michel, tout proche de mon lieu de résidence, dans une classe de CM2. C'est dans cette école que j'ai vécu mes tendres années d'enfance, je fus donc rapidement et chaleureusement accueilli par l'équipe enseignante qui me connaissait depuis le plus jeune âge. J'intervenais le vendredi après-midi, pour une séance d'environ 1h à chaque fois. Il s'agissait d'une classe de 28 élèves organisée en îlots, avec du tableau blanc à feutre équipé d'un vidéo projecteur. Le début des cours est sonné à 8h30 jusqu'à 12h, pour reprendre de 13h45 à 15h30, le lundi, mardi, jeudi et vendredi. Une certaine routine de travail est installée : dictée flash et calcul mental permettent de maintenir régulièrement les enfants en activité, tout en travaillant leur orthographe et leur efficacité opératoire. De plus, chaque semaine, différents rôles sont distribués : facteur, maître du silence... afin de les responsabiliser et garantir un équilibre dans l'organisation générale de la classe.

Sommaire

  1. Le contexte du stage
  2. Observations
  3. La sequence mise en oeuvre
    1. Séance 1
    2. Séance 2 et 3
    3. Analyse des séances 2 et 3
    4. Séance 4 et 5
    5. Analyse des séances 4 et 5
    6. Séance 6
    7. Analyse de l'évaluation
    8. Analyse personnelle
  4. Mon ressenti

Informations sur ce rapport de stage

  • Nombre de pages : 13 pages
  • Publié le : 13/05/2019
  • Langue : français
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Je n'ai pas eu de craintes, seulement un profond enthousiasme chaque semaine à l'idée de revoir mes élèves. Je dis « mes » élèves, parce que je pense vraiment avoir tissé des liens avec eux. Je ne me suis pas senti comme un simple stagiaire temporaire, mais j'avais l'impression de faire partie de la classe, d'autant plus que l'équipe enseignante et les lieux m'étaient familiers. Je me suis senti à l'aise, tout le long de mes interventions. ANNEXES Séance 1 : Qu'est-ce que le risque ? [...]


[...] leur plan de travail a rapidement fini en mare boueuse pour la plupart. À la 5e séance, après avoir laissé sécher l'argile quelques jours, nous réalisâmes l'éruption. Celle-ci consistait à mélanger dans la bouteille du bicarbonate de soude avec du vinaigre blanc, le tout coloré par du colorant alimentaire rouge pour rappeler la lave. La réaction chimique en jeu produit du gaz (CO2) qui permet la remontée du liquide coloré. C'était encore un travail d'équipe : chacun avait un rôle, une tâche à accomplir en suivant le protocole expérimental, puisqu'ils ont eux-mêmes manipulé, en prenant soin de faire cette expérience à l'extérieur. [...]


[...] J'ai donc eu beaucoup de questionnements durant l'évaluation, pour laquelle il a fallu clarifier et reformuler les questions. Pour mes prochaines évaluations, il faudra poser davantage d'anticipation et réutiliser les mêmes termes pour éviter ces confusions. Enfin, une fois toutes les copies corrigées par mes soins, je retournerai dans la classe pour faire un retour sur l'évaluation avec une correction collective. Analyse personnelle Dans l'ensemble, la séquence s'est convenablement déroulée, mais ce qu'il faut encore travailler, c'est la gestion du temps. [...]


[...] en les rendant acteurs de leur consommation à la cantine, au cœur du processus d'élaboration des menus. De plus, cela m'a permis d'établir un premier contact avec les élèves durant cette activité moins scolaire. Lors de la seconde séance d'observation, ils ont réalisé la 2e partie de l'évaluation de mathématique du matin. Le professeur leur a demandé de placer leurs classeurs à la verticale pour éviter tout soupçon de triche. Comme cité précédemment, les élèves étaient organisés en îlots de 4 ou 5. [...]


[...] Cependant, j'ai pu observer l'effet inverse : la course entre deux élèves pour avoir la plus grande collection de bâtons, dans ce cas-là, ces ceintures perdent leur aspect moralisateur, d'autogestion. Outre la connotation « coup de bâton » qui peut être rediscutée, nous pourrions approfondir ce procédé en cherchant à cibler les mauvais comportements, en explicitant sur leur grille de notation les règles bafouées, plutôt que d'accumuler une somme de bâtons. De plus, c'est assez frustrant, voire décourageant, de stagner à la première ceinture, et pour l'enseignant, il perd rapidement de vue les ceintures de chacun, et le discernement des droits tend à disparaître à la fin de l'année. [...]

Nos documents en illimité avec la liseuse !

Découvre nos formules d'abonnement

Rapport-de-stage.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Rapport-de-stage.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Privacy policy

ok