Rapport de stage en exploitation agricole (Ecole d'ingénieur agronome)

Rapport de stage en exploitation agricole (Ecole d'ingénieur agronome)

Résumé du document

Dans le cadre de la première année d'étude à l'ENSAT, les élèves effectuent un stage dans une exploitation agricole de leur choix. Ce stage, d'une durée de six semaines, est scindé en trois périodes de deux semaines reparties dans l'année.

Sommaire

Introduction

Partie 1. L'EARL de Bérail, une exploitation typique en Haute-Garonne

I) Une exploitation de grandes cultures qui s'inscrit en Haute-Garonne

A. Un département favorable au développement des grandes cultures
1. Une population agricole active
2. Les productions agricoles en Haute-Garonne
3. Le département dans l'Europe

B. Les Vallées ; une petite région agricole dynamique
1. Les différentes cultures
2. Un environnement propice à l'agriculture

C. Lavernose-Lacasse ; une commune essentiellement rurale

II) L'EARL de Bérail ; caractéristiques et finalités

A. Historique de l'exploitation

B. Le capital foncier
1. Le foncier
2. Le matériel ; choix de passer de la propriété à la communauté

C. Les différentes cultures sur l'exploitation

D. L'organisation du travail

III) Environnement socio-économique de l'exploitation

A. Relations avec les organismes économiques et les services
B. Relations avec le voisinage

Partie 2. La stratégie de conduite de la culture principale ; le maïs grain

I) La place du maïs grain sur l'exploitation

A. Historique de la production de maïs au sein de l'EARL de Bérail
B. La culture du maïs aujourd'hui
C. L'avenir du maïs sur l'exploitation

II) La production de maïs; une culture technique

A. Les processus techniques
1. Le choix des variétés dépend de nombreux facteurs
2. L'itinéraire technique suivi sur l'exploitation
3. Les rotations de culture

B. Les résultats techniques
1. Résultats de l'exploitation
2. Comparaison des résultats avec des moyennes

III) La commercialisation du maïs

A. Le marché du maïs
1. Ressource importante au niveau international
2. Les principaux acteurs du marché
3. Une forte variabilité des prix

B. Les stratégies commerciales de l'EARL de Bérail

IV) Bilan économique de la production de maïs ; étude de la marge brute en fonction des années et des processus techniques

Partie 3. Analyse comptable et financière de l'EARL de Bérail

I) Analyse du compte de résultat

A. Description des termes figurant dans le compte de résultat
B. Le résultat de l'exercice
1. Produit net d'exploitation
2. Les charges
C. L'Excédent Brut d'Exploitation
D. La Marge de Sécurité
E. Le résultat courant

II) Le bilan

A. Bilan au 30/04/2010
B. Comparaison avec les années précédentes

III) Analyse du bilan

A. Les Fonds de Roulement

B. Le Besoin en Fonds de Roulement

C. La Trésorerie Nette

D. Autofinancement, garantie, rentabilité et taux d'endettement
1. Autofinancement disponible
2. Garantie
3. Taux d'endettement

IV) Conclusion de l'analyse financière

Partie 4. Diagnostic environnemental

I) Etat de l'environnement autour de Lavernose-Lacasse

A. Les cours d'eau
B. Les surfaces boisées
C. Structures influant sur l'environnement aux alentours des parcelles de l'EARL de Bérail

II) Le logiciel Dialecte

A. Approche globale de l'exploitation
1. Les points clés
2. Mixité de l'exploitation
3. La gestion des intrants
B. Situation globale de l'exploitation vis-à-vis de l'environnement
C. Conclusion de l'enquête environnementale

Diagnostic global de l'exploitation

Conclusion
Bibliographie
Tables des illustrations
Annexes

Informations sur ce rapport de stage

  • Nombre de pages : 42 pages
  • Publié le : 08/02/2011
  • Langue : français
  • Consulté : 13 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Ainsi nous pourrons mieux appréhender l'impact de l'EARL dans son environnement direct. Partie 4 Diagnostic environnemental Etat de l'environnement autour de Lavernose-Lacasse Avant d'établir un diagnostic environnemental sur l'EARL de Bérail, nous allons étudier l'état de l'environnement en nous intéressant à certaines ressources comme l'eau ou la présence de surfaces boisées, mais aussi aux structures alentours qui peuvent influer sur l'environnement. Comme nous l'avons précisé lors de la description de l'EARL, le relief de plaine se prête particulièrement à l'agriculture intensive. [...]


[...] En effet en avril 2008 il s'agissait d'un apport de € et en avril 2009 d'un apport de €. Il est donc normal que Sabine et Christophe prennent un peu d'argent en 2 ans pour leurs besoins personnels. L'autonomie financière quant elle atteint tout justement le ratio de ce qui signifie que l'entreprise pourra effectivement rembourser ses dettes mais qu'il lui faudra du temps. Le taux d'endettement est lui très élevé et atteint 67% pour cette année. Il a augmenté de 60% depuis l'exercice précédent ce qui n'est pas bon signe. [...]


[...] Un point important à noter est le faible autofinancement disponible. En effet celui-ci est tout juste positif, avec une valeur de €. Ceci implique que l'entreprise peut augmenter ses capitaux permanents et donc son fonds de roulement, mais de façon encore timide. Cette valeur est due à plusieurs paramètres ; à un résultat négatif, à une dotation aux amortissements plus élevée mais aussi à des prélèvements privés d'une valeur de €. Il convient, afin de revenir à une valeur d'autofinancement correcte, d'essayer d'améliorer le résultat mais aussi de réduire au maximum les prélèvements privés. [...]


[...] Dans un même temps, leur surface agricole moyenne a augmenté de plus de entre 1970 et aujourd'hui, pour atteindre 54 ha. Ceci s'explique principalement par l'abandon de l'activité agricole, mais aussi par le regroupement au sein de formes sociétaires comme les EARL ou les GAEC, dont le nombre augmente fortement depuis la fin des années 80 (en Haute-Garonne le nombre d'EARL est passé de 5 en 1988 à 500 aujourd'hui et le nombre de GAEC progresse de presque depuis 1988) Entre 1993 et 2005, le nombre de chefs d'exploitation du département est passé de 10.000 à et parmi eux sont des femmes. [...]


[...] Le pompage est là aussi contrôlé par des compteurs. Les étoiles jaunes sur la carte représentent les différentes parcelles de l'EARL de Bérail. Une dernière parcelle de 19 ha, non visible sur la carte car située à 8 km, est à proximité directe du Touch. Elle se situe en effet en face de la ferme expérimentale de l'ENSAT à Poucharramet, sur l'autre rive du Touch. Nous comprenons mieux pourquoi la quasi-totalité de la SAU est irrigable aux vues de la proximité et de la disponibilité de tous ces cours d'eau. [...]

Nos documents en illimité avec la liseuse !

Découvre nos formules d'abonnement

Rapport-de-stage.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Rapport-de-stage.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Privacy policy

ok