La formation professionnelle continue est-elle efficace pour les salariés, dirigeants d'entreprises et l'Etat ? Rapport de stage au sein de Défi Consulting

La formation professionnelle continue est-elle efficace pour les salariés, dirigeants d'entreprises et l'Etat ? Rapport de stage au sein de Défi Consulting

Résumé du document

Relevant de la compétence de l'Etat et des régions, la formation professionnelle continue doit pouvoir répondre au concept de « formation et d'éducation tout au long de la vie ». Dans ce contexte, il est nécessaire de structurer l'offre régionale en s'appuyant sur les réalités économiques. Ainsi, dans la perspective de nombreux départs en retraite et des besoins futurs, de nouvelles stratégies de formation devront être mises en œuvre pour s'adapter à ces évolutions. La formation professionnelle continue est financée par les entreprises : la loi du 16 juillet 1971 a créé pour les employeurs de 10 salariés ou plus l'obligation de participer chaque année au financement de la formation professionnelle. Elle a pour but d'assurer aux salariés, employés ou demandeurs d'emploi une formation destinée à conforter, améliorer ou acquérir des connaissances professionnelles. La loi du 4 mai 2004 relative à la formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue social en a actualisé et étendu les contours. Sur un plan comptable, en 2005, les taux minimums légaux de participation financière (rapport entre les dépenses de formation consentie et la masse salariale) sont de 1.05 pour les entreprises de 10 à 19 salariés et de 1.6 pour celles dont les effectifs sont égaux ou supérieurs à 20. Les entreprises peuvent s'acquitter de cette participation en finançant directement des formations au bénéfice de leur personnel (dans le cadre du plan de formation, d'un engagement de développement de la formation professionnelle avec l'État ou du congé individuel de formation) ou par des versements libératoires obligatoires ou facultatifs. De plus, la formation professionnelle continue est financée par l'État : l'État finance tout ou partie d'une série de formations. Les fonds proviennent surtout du Fonds de la Formation Professionnelle et de la Promotion Sociale (FFPPS) ; y contribuent le Fonds National de l'Emploi (FNE), l'ANPE, le Fonds Social Européen (FSE), le budget de formation des agents de la fonction publique. Les formations sont dispensées par des organismes tels que l'Association pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA), le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), le Centre National d'Enseignement à Distance (CNED).

Sommaire

  1. Analyse du marché : La formation, atout stratégique pour les entreprises
    1. Analyse de l'offre
    2. Analyse de la demande
  2. Bilan diagnostic : La formation, secteur controversé
  3. Recommandations préconisées: Vers une nouvelle réforme ?

Informations sur ce rapport de stage

  • Nombre de pages : 35 pages
  • Publié le : 14/11/2012
  • Langue : français
  • Consulté : 39 fois
  • Format : .doc

Nos documents en illimité avec la liseuse !

Découvre nos formules d'abonnement

Rapport-de-stage.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Rapport-de-stage.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Privacy policy

ok